Vous avez dit "chemtrails" ?

Je voudrai aborder aujourd'hui un sujet sur lequel je me pose des questions depuis déjà plusieurs années.

Tout le monde a déjà vu des traînées condensatoires blanches se former derrière les réacteurs des avions. Elles sont tout a fait normales : la température en altitude est beaucoup plus basse qu'au sol. La chaleur dégagée par les réacteurs forme donc de la condensation qui prend cette forme.

Or, un problème existe à leur sujet, qu'il faut bien relater. Je décide de le faire, mais je ne pense pas détenir la vérité. J'en parle parce qu'il existe un débat et que j'ai eu l'occasion de discuter avec des partisans des deux camps en présence.

Ce débat commence lorsque ces trainées blanches ne disparaissent pas et finissent par former des nuages. Selon certains, une traînée condensatoire "normale" n'est censée durer que quelques minutes dans le ciel. Selon d'autres, leur persistance est seulement une question d'altitude et de conditions climatiques.

 

Les premiers développent une théorie, selon laquelle ces trainées seraient alors des épandages de produits mal identifiés, liés à des programmes visant à modifier les climats. Ils dénoncent ces techniques, auxquels ils donnent le nom de "géoingénierie", à travers un site internet qui publie régulièrement des articles sur le sujet. Les traînées en elle-meme ont été appelées, selon leur type, "chemtrails" ou "contrails".

http://www.acseipica.fr/

Une maladie nommée "la maladie des morgellons" serait même la conséquence directe de ces épandages d'ordre chimique. Sur youtube, si vous faites une recherche sur ce nom, vous trouvez "environ 1930" vidéos qui en parle.

Sauf qu'il existe sur youtube des millions de fakes et que certaines de ces vidéos semblent tellement capillotractées... Que cette maladie pourrait bien en être un également.

 

 

Les seconds traitent les premiers de complotistes, font la sourde oreille ou se contentent de hausser les épaules. En fonction de la température, de l'humidité et autres paramètres météorologiques, ces traînées peuvent se transformer en nuages persistants. Artificiels, certes, mais seulement des nuages ! Pour le reste, il est bien connu que les avions larguent parfois du carburant, à l'approche de l'aéroport, lorsqu'ils sont alourdis par un reliquat trop important dans les réservoirs.

 

 

Quoi qu'il en soit, on est en droit de se poser des questions... Voici un reportage qui apporte quelques réponses, de façon crédible. Tout en démontant des idées reçues, trop simplistes, elle apporte des éléments concrets au débat. Des dossiers présentés devant la commission européenne, les réponses obtenues, des images d'une neige curieuse, car elle ne fond pas, des témoignages... Il a été posté en 2014.

https://www.youtube.com/watch?v=QpRybrD81nU

 

Alors ? Complexe de persécution ou lancement d'alerte légitime ? Il se dit ici et là que certains états savent s'y prendre pour éviter qu'il ne fasse mauvais temps les jours de grandes cérémonies...

Que faut-il penser de tout ça ? Et d'ailleurs, le citoyen y peut-il quelque chose ? On a déjà les pesticides de Monsanto, il faut également subir les épandages militaires ? Si l'on ajoute les retombées des accidents nucléaires, voici une belle mixture au travers de laquelle il faut passer...

Etre informé, plutôt qu'ignorant, est déjà un acte en soi. Personnellement, je préfère être blasé que naïf... Même si j'ai encore du mal à y croire, j'ai tout autant de mal à m'expliquer ce que j'ai pu constater dans le ciel de Lyon, le 12 octobre dernier. Un ralentissement, sur l'autoroute, m'a permis de prendre quelques photos que je vous présente. Difficile de croire que c'est de la condensation...

Un petit avion s'amuse à écrire dans le ciel... "OPT 14"

L'angle est légèrement différent. L'avion est trop haut pour distinguer de quel type il est.

Il écrit à la suite "000"... Ici, il forme le deuxième... Puis le trafic s'est fluidifié et je n'ai pu assister au reste, si tant est qu'il y ait eu une suite.