21. juil., 2018

Changement de braquet réussi.

 

C’est l‘époque du tour de France et les métaphores cyclistes sont tentantes à faire. Toutefois, celle du titre de ce billet n’est pas anodine pour autant : explication un peu plus bas ! On peut parier que les deux nouvelles suivantes ne déclencheront pas la même vague de liesse collective que la victoire au mondial, mais il faut dire que ce n’est pas non plus l’objectif visé...Sourire

 

D’une part, le chantier « Montcornelles » est lancé (voir la rubrique « Ain et région proche »). Le permis de construire est validé et les ouvriers, qui étaient sur les starting-blocks, sont désormais à l’œuvre. J’ai l’honneur de vous annoncer que je suis membre de son comité scientifique, qui s’est récemment penché sur la technique des hourds. Cet élément d’architecture en bois garnissait le sommet des tours et des remparts et avait une vocation défensive dans les châteaux médiévaux, avant d’être remplacés par les mâchicoulis.

Pour ce faire, nous sommes allé visiter le château d’Anse (69), qui possède la structure de hourds la plus ancienne du pays et qui est classé à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques pour cette raison. La ville d’Anse et son château mériterait un article plus détaillé dans ce blog, ce qui se fera sans doute.

 

D’autre part « Le Dauph’Ain » a pris son envol également. Le numéro de Siret est attribué et la boutique est ouverte, en dernières pages. Elle est séparée en deux, pour cause de fonctionnement différent. La boutique en ligne proposera des ouvrages et des produits qui auront un rapport avec les sujets abordés dans les pages. Les commandes et les paiements peuvent se faire en ligne, par Carte Bleue. Quant aux visites guidées, il est plus commode de les réserver, par mail, ou mieux encore par téléphone : les explications, la prise de rendez-vous nécessitent un premier contact oral. Le catalogue propose des visites de Lyon, confortablement installés à l’arrière d’un triporteur à assistance électrique. Les parcours durent une ou deux heures et font traverser différentes partie de la ville.

Le catalogue est destiné à s’agrandir. Non seulement d’autres thèmes seront développés à Lyon, mais je suis en train de travailler sur des projets de visites dans le département de l’Ain : de nombreux monuments valent la peine d’être découvert.

 

 

Je vous souhaite un très bel été !

 

 

Amicalement,

 

 

MB